AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
un grand merci pour avoir soutenu le projet et un bon séjour sur ms!

Partagez | 
 

 • traditions and mores

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: • traditions and mores   Dim 15 Jan - 14:15

les fleurs de l'automne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledauphinturquoise.forumactif.com

MessageSujet: Re: • traditions and mores   Dim 15 Jan - 14:15



001. les fleurs de l'automne

may the odds be in your favor










Le temps passe et les vices s'installent. Poudlard la cruelle s'est faite puissante et impitoyable. La tradition, aussi horrible qu'elle soit, s'installe sans encombre dans les consciences abusées des âmes écœurées.

Il est désormais coutume à Poudlard que chaque année, le premier vendredi du mois de novembre, ait lieu la cérémonie des fleurs de l'automne. On ne sait vraiment à quand remonte cette affreuse mœurs mais peu s'indigne aujourd'hui de son existence.
On exécute la tradition le vendredi au soir, généralement aux alentours des dix-huit heures. Tous les élèves se réunissent dans la grande salle où le directeur annonce ouverte la cérémonie. L'héritage veut que les serpents, parés de leurs plus beaux costumes de vert et d'argent s'alignent sur l'estrade et dominent le reste de l'assemblée. Face à eux, la gente féminine de toute maison confondue s'inquiète du déroulement à venir. Plus loin, en fond de salle, les hommes de Poufsouffle et de Serdaigle assistent impuissant aux évènements. Tour à tour, débutant par les Serpentard les plus âgés, chacun des mâles dominants assoit sa puissance en choisissant pour "fleur d'automne" une jeune femme qui deviendrait le temps d'un week-end, sa partenaire. Ces dames peuvent être en couple ou fiancées, rien n'empêche un serpent de les choisir et le partenaire originel de cette demoiselle est contraint de léguer celle qu'il aime aux dominants.
Si à ces débuts, cet évènement donnait le coup d'envoi d'un long week-end de festivités où des nombreux bals et banquets étaient donnés, de nos jours cette cérémonie formelle donne toujours suite à quelques fêtes, il s'agit surtout de faire don à ces messieurs d'une partenaire qui devra suivre les moindres ordres qu'elle recevra. Dans le collectif, on sait cependant qu'après cette cérémonie, les mâles du Serpent abusent de ces jeunes filles, leur retirant souvent leur virginité et en les traitant comme de véritables objets. C'est pourquoi chaque année de nombreuses filles sont en pleurs lorsqu'elle doivent rejoindre leur nouveau partenaire sur l'estrade de la Grande Salle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledauphinturquoise.forumactif.com

MessageSujet: Re: • traditions and mores   Dim 15 Jan - 14:16



002. le règne des dragons

they can never be tamed










Le dragon vole et fascine mais son maître, lui, fascine d'autant plus.

Si l'on considère aujourd'hui Poudlard comme l'école de Sorcellerie la mieux gardée au monde, c'est en raison des cinq monstres qui la protège. Il faut ainsi remonter à quelques siècles pour voir s'introduire à Poudlard le premier couple de dragons qui auraient pour tâche de préserver la forteresse contre toute attaque extérieure.
Jamais dans son histoire, Poudlard n'eut autant d'animaux ailés pour la protéger. Si cinq d'entre eux sont en totale liberté dans les environs, deux autres sont enfermés dans les cachots pour s'en être un jour pris à des élèves de l'établissement.

Bien qu'on considère ce reptile géant comme la bête magique la plus dangereuse, on admet leur présence au sein du château car depuis plusieurs générations, un étrange phénomène a vu le jour.
On a constaté il y a plusieurs décennies que de rares sorciers entretiennent avec les dragons un lien extrêmement puissant. Mêlant confiance, amitié et respect, ce lien unique permet au sorcier de dompter la bête. Ils en deviennent alors des partenaires redoutables.

Aussi, les cinq dragons ont chacun un maître au sein de l'établissement. On appelle ceux qui les monte les Rois. Admirés pour leur bravoure et leur puissance, ces Rois sont craints au sein de l'école et profitent souvent de leur statut pour intimider les autres étudiants.
On met fin à un règne lorsque le couple se sépare, souvent lors du départ du sorcier pour la vie active, à Londres. Cependant, quelques rares sorciers restent à Poudlard pour entretenir le plus longtemps possible la relation qui unit ces deux corps. Enfin, la mort de son maître devient aussi un tournant dans la vie du dragon, il s'isole et se laisse vivre sans objectif. On sait d'ailleurs qu'une fois que le dragon est dépourvu de Roi, il passe quelque temps en solitaire avant d'admettre un nouveau couronnement.
Il est a noté qu'un dragon peut admettre plusieurs Rois successivement, mais qu'un Roi ne pourra jamais monter que son Dragon. Si l'on manie les dragons avec plus d'aisance aujourd'hui et s'ils se laissent approcher plus aisément par des sorciers, il en reste des animaux sauvages et imprévisibles qui n'ont de réels maîtres qu'eux-même.

- noir des hébrides (en liberté/dompté/agressif ++)
- magyar à pointes (en liberté/dompté/agressif +++)
- suédois à museau court (en liberté/dompté/agressif +)
- vert gallois (en liberté/non dompté/agressif +)
- pansedefer unkranien (en liberté/dompté/agressif ++) [victoria flint]

- noir des hébrides (aux cachots/frère du numéro1/agressif ++++)
- cornelongue roumain (aux cachots/agressif ++++)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ledauphinturquoise.forumactif.com
 
• traditions and mores
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» herbes et traditions
» Mages; les Traditions
» Actu: La marque Hublot bouscule ànouveau les traditions
» Attention! Danger!! Liberté pour nos traditions!
» Traditions et coutumes insolites ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SKYFALL :: skyfall project-
Sauter vers: